Fundamental Chess Endings

Chess Endings
Fundamental Chess Endings est une encyclopédie des finales en un volume, écrite par deux experts allemands : Karsten Müller et Frank Lamprecht. L’ouvrage n’est pas traduit en français, son avant propos est écrit par John Nunn.

Les deux auteurs ont réussi l’exploit de couvrir l’intégralité des finales d’échecs sur seulement 416 pages. Il s’agit de la première véritable encyclopédie moderne ayant été corrigée par les tables de Nalimov et les derniers engines existants.

Karsten Mueller

Karsten Muller endgame specialistKarsten Müller, élo : 2529  (né le 32 novembre 1970 à Hambourg en Allemagne) est un grand maître international d’échecs.
Il obtient son titre de GM en 1998, de MI en 1991, ainsi qu’un doctorat en mathématiques en 2002 à l’université de Hambourg.
Karsten fait figure d’autorité dans les finales, on le considère d’ailleurs comme l’un des plus grands experts mondiaux de la discipline.

 

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages traitant des fins de parties :
– Secrets of Pawn Endings
– How to Play Chess Endgames

Dès janvier 2001, une colonne relative aux finales d’échecs lui est consacrée sur le site ChessCafe.com.
Karsten rédige également dans le magazine Chessbase avec lequel il a publié une série de DVD sur les fins de parties. Derrière ses allures de geek anémique se cache un monstre de silicium, une machine à la technique irréprochable ayant l’élocution de Schwarzenegger et la voix grave et gutturale de Rammstein. Voilà ce que ça donne en allemand.

Tableau statistique des finales

statistique echecs - Chess statistics

Dans son ouvrage, Fundamental Chess Endings, coproduit avec Frank Lamprecht, Karsten dresse un tableau statistique des finales. Ce tableau classe les finales par nombre et pourcentage. Aussi, ne s’agissant que de probabilités, la chance de tomber sur certaines finales dépendra également de votre style de jeu et de l’ouverture choisie. Toutefois, certaines finales sont plus susceptibles d’arriver que d’autres. Voici donc les pourcentages de chances pour que vous rencontriez telle ou telle fin de partie.

Ces données sont obtenues via la Mega Database 2001 (1 687 182)

 

Finale Quantité %
Fou + Cavalier vs Roi 283 (62 parties nulles) 0,02
Finale de Pions 48 465 2,87
Roi + Pion vs Roi 3 920 0,23
Cavalier vs Pions 15 512 0,92
Cavalier vs Cavalier 26 263 1,56
Fou vs Pions 16 953 1,01
Fou vs Fou (même couleur) 27 864 (11 351 nulles) 1,65
Fou vs Fou (couleur opposée) 18 653 (11 045 nulles) 1,11
Fou vs Cavalier 55 476 (19 670 nulles) 3,29
Tour vs Pions 12 723 0,75
Tour vs Tour 142 488 (55 974 nulles) 8,45
Tour + Pion vs Tour 11 318 0,67
Tour + deux Pions vs Tour 9 398 (3 574 connectés) 0,56
Deux Tours vs Deux Tours 58 211 3,45
Tour vs Cavalier 16 298 0,97
Tour vs Fou 25 524 1,51
Tour + Cavalier vs Tour 23 910 (467 sans Pions; 418 nulles) 1,42
Tour + Fou vs Tour 29 785 (736 sans Pions; 401 nulles) 1,77
Tour + Pièce mineure vs Tour + pièce mineure 255 317 15,13
Dame vs Pions 7 066 0,42
Dame vs Dame 30 834 1,83
Dame + Pions vs Dame 1 575 0,09
Dame vs Une Pièce Mineure 2 798 0,17
Dame vs Tour 6 769 (63 sans Pions et 10 demi-coups; 22 nulles) 0,40
Dame vs Deux pièces Mineures 1 276 0,08
Dame vs Tour + Pièce Mineure 11 637 0,69
Dame vs Deux Tours 5 257 0,31
Dame vs Trois Pièces Mineures 239 0,01
Dame + Pièce Mineure vs Dame 15128 0,90
Dame+ Fou vs Deux Tours Seulement une sans Pions ! 0,00006

–>Les finales de Tours apparaissent clairement comme les finales ayant le plus de chance d’être rencontrées (15%). Les finales de tours plus pièces mineures arrivent le plus souvent. Par exemple ♖+♗ contre ♜+ ♞.

  • Dans le cas d’un Fou dominant, Karsten désigne la finale ♖+♗ en tant que «Finale Fischer».
  • Si le Cavalier est dominant, Karsten appelle cette finale ♖+♘ «la finale Anderssen».