Jeu du Simon

Jeu du simon

Le Jeu du Simon est un jeu de mémoire électronique inventé par Ralph Baer.
Lancé en 1978 à New York, le Simon rencontre un succès immédiat, devenant l’un des symboles de la culture populaire des années 80.

La machine génère aléatoirement des suites de sons/couleurs que vous devez reproduire. Le jeu du Simon comprend 4 touches colorées qui s’allument et qui sont associées respectivement à un son.

Dans ce jeu du Simon en ligne, il vous est possible d’actionner les touches grâce aux touches directionnelles du clavier.

 

Si la version proposée vous paraît trop fastueuse, que les temps de chargement ou le chronomètre vous rebutent, il vous est possible de jouer au jeu du Simon en ligne, dans sa forme plus épurée.

jeudusimonIl est également possible d’utiliser le clavier pour appuyer sur les touches (Mais les raccourcis clavier attribués ne sont pas très ergonomiques !):

  • Rouge : R
  • Vert : G (Green)
  • Bleu : B
  • Jaune : Y (Yellow)

Jeu du Simon : Méthode, trucs et astuces

Le site, Mémoire Facile, nous explique comment mémoriser pour gagner au jeu du Simon. En voici la synthèse avec mes propres images :

1 – Encodage

A. Encodage des informations liées au Simon
L’encodage utilisé est uniquement visuel. Associez chaque couleur du Simon à un objet animé.

Jeu du Simon, méthodes et astuces pour gagner et mémoriser

B. Création d’une base personnelle via la Méthode des Loci
Il s’agit d’un moyen mnémotechnique vous permettant de mémoriser de longues listes d’éléments ordonnés.

Ici, l’auteur nous propose un parcours de 25 points sur notre propre corps !
On part des mains et de la partie frontale du corps humain, pour remonter jusqu’à la tête et on redescend jusqu’aux pieds, pour finir dans le dos.

Mémoire, chemin, méthode des loci

2 – Mémorisation

La mémorisation consiste à connecter deux informations entre elles.
Ici, l’information liée au Simon, à savoir sa couleur, est couplée avec un ordre d’exécution. Nous allons donc créer des paires “couleur-ordre d’exécution”.
Pour ce faire, juxtaposez l’objet (citron, Schtroumpf…) à un point de votre corps.

  • Par exemple :
    – si le 1er signal coloré est bleu, >> imaginez vous tenir un Schtroumpf (car bleu) dans la main (car 1er point du parcours).
    – Si le 2e est jaune ^^, >> imaginez-vous en train de passer du citron évidemment ! (car jaune) sur votre poignet (car 2e point du parcours), etc.