Let’s Catch The Lion! alias, Dobutsu Shogi ou Shogi Animal

J’ai découvert le Shogi des animaux, grâce au bar à jeux associatif ludique Moi j’m’en fous je triche.

Le visuel très coloré de la boîte de jeu et son aspect “Kawai” ont d’abord rebuté le joueur d’échecs austère que je suis, qui s’est senti agressé par cette polychromie envahissante. On est loin de l’aspect dépouillé d’un Staunton.

Mais étant de nature contemplative, j’ai pensé qu’il était bon, peut-être d’aller outre ma répulsion. Et puis, l’observateur attentif trouvera certes les couleurs un peu piquantes, mais considérera au fond, le Dobustu, comme quelque chose d’épuré, pour ne pas dire voluptueux…


Dobutsu Shogi Boite let's Catch The Lion

■ Définitions :

– Dobutsu : Mot japonais signifiant animaux

– Shogi : Les échecs japonais


■ Qu’est-ce que le Dobutsu Shogi ?

Il s’agit d’une variante du shogi. Ce “shogi animal” se joue,
– Sur un tablier de 3×4 cases,
– Chaque joueur ayant 4 tuiles


Madoka Kitao

■ Qui l’a inventé et pourquoi ?

– Son inventeur est Kitao Madoka, une joueuse professionnelle de shogi.

– Elle crée le Dobutsu Shogi pour initier les enfants (et les occidentaux que nous sommes) au Shogi.


Dobustu Shogi des Animaux

■ Description des pièces :

Chaque joueur possède 4 tuiles illustrées (Bien plus simple à comprendre que les kanji) :

– Le Lion (le plus fort)
– l’Eléphant
– La Giraffe
– Le Poussin (illustré sur les deux faces de la pièce, la 2e face étant une poule)

Contrairement au jeu d’échecs, la seule façon de différencier les pièces alliées des pièces ennemies se fait par rapport au sens dans lequel elles sont posées. (si une pièce est à l’envers, elle est donc à l’ennemi)


■ But du jeu :

Capturer le lion adverse (contrairement aux échecs, le Lion doit être capturé)
– Ou ramener son propre Lion, sur la dernière rangée

– Si un adversaire ne peut plus se déplacer, ni réintroduire de tuile en jeu, il PERD la partie ! (il n’y a pas de Pat)
– Il y a partie nulle lors d’une répétition de coups.


■ Comment joue-t-on ?

– Placez les tuiles comme indiqué sur la photo précédente.
– Désignez au hasard le joueur qui commence.
– Déplacez vos tuiles d’une case selon les directions indiquées par les points rouges.
– Lorsque vous occupez une case déjà occupée par une tuile l’adverse, vous la capturez et la mettez devant vous. ATTENTION : il vous est impossible d’occuper avec le Lion une case vide pouvant être occupée par une pièce ennemie (comme aux échecs).
– Les pièces capturées peuvent être replacées sur le tablier. Si vous replacez une tuile, ne déplacez pas de pièce ce tour là.
–> Tournez les tuiles dans votre sens afin de montrer qu’elles vous appartiennent.

– Tuile spéciale : le Poussin :

– A l’instar du pion aux échecs, le poussin peut être promu en atteignant la dernière rangée du camp ennemi. Il se transforme en poule (n’est-ce pas le rêve de tout poussin ?)
– Une poule capturée, redevient poussin.
– Evidemment, il vous est impossible de lâcher un poussin, directement sur la dernière rangée (ce serait trop facile !)