Létitia Lambrechts : Un château pour Caïssa ?

Vidéo d’1 min 20 réalisée par Létitia Lambrechts sur le thème du jeu d’échecs.
Létitia plonge le spectateur dans un univers médiéval fantastique jalonné de tables et de pièces d’échecs. L’aube paraît à peine, parviendrez-vous à retrouver le Fou, le Pion, la Dame et les deux Cavaliers Staunton encore baignés du sombre de la nuit ?

Bonjour Létitia, peux-tu te présenter, nous parler de tes passions ?

Je m’appelle Létitia Lambrechts, je suis une étudiante en jeux vidéo à la Haute Ecole Albert Jacquard à Namur, en Belgique. J’aime beaucoup les légendes, la mythologie, les histoires. Je lis beaucoup, essentiellement des livres fantastiques. Un autre de mes centres d’intérêt est la peinture, qu’elle soit digitale ou classique.

Quel est le concept créatif de ton projet ? Y a-t-il une histoire ?

Le personnage principal est la créatrice du jeu d’échecs. Elle vit dans un village où ils vénéraient autrefois les signes astrologiques en tant que dieux depuis des siècles. Ces signes astrologiques, vexés d’avoir été oubliés, envoûtent les pièces d’échecs. Votre but, en incarnant la créatrice des pièces d’échecs, sera de les libérer de l’emprise astrologique.

Tu fais référence à la “créatrice du jeu d’échecs”, s’agit-il de la déesse Caïssa ?

Non, la créatrice du jeu d’échecs dans mon projet est un personnage totalement inventé.

Dans quel cadre a été réalisée cette vidéo ?

Cette vidéo est destinée à mon portfolio. Elle représente le niveau de jeu créé pour mon projet de fin d’année, dans le cadre de mes études.

D’où te vient cette passion pour l’univers échiquéen ?

J’ai toujours aimé les jeux d’échecs même si je n’ai jamais été très douée pour y jouer. J’y jouais avec mon père quand j’étais jeune. Hormis cet aspect, le soin apporté aux pièces ainsi que leur nombreuses déclinaisons possible m’ont toujours fascinée.

Quelles sont tes inspirations ? Jeux vidéo ? Lesquels ?

J’ai des inspirations diverses et variées, partant d’un vrai plateau de jeux d’échecs décliné sur le thème du Seigneurs des anneaux, jusqu’à des jeux vidéo récents tels que « American Mcgee’s Alice » un jeu inspiré de l’univers d’Alice au pays des merveilles complètement revisité et ré-inventé, ou le jeu « The Witcher » qui est un univers médiéval/fantastique très riche. Ces deux jeux vidéo mettent en scène les univers que j’aime le plus et qui m’inspirent énormément.

Que symbolisent les runes gravées sur le Fou de la vidéo ?

Ces runes sont relatives au concept expliqué ci-dessus, elles représentent l’emprise des divinités astrologiques.

Quel est le rôle du cadran au milieu de la place ?

Son rôle était de régir la vie des paysans. Un mécanisme d’horloge indique quel signe astrologique est prépondérant pour chaque période. Ainsi les habitants peuvent adapter leurs offrandes et leur mode de vie en fonction de ce qu’indique l’aiguille.

Quelles techniques as-tu utilisées pour ce projet ?

Bien que ce que vous pouvez voir est une simple vidéo, le but de ce travail était de créer un univers temps réel tel qu’on en retrouve dans les jeux vidéo. C’est-à-dire que rien n’est pré-calculé. L’ordinateur calcule à la volée des dizaine d’images à la seconde, ce qui procure au joueur une totale liberté de déplacement dans l’univers.

Quelles sont tes autres réalisations et projets futurs ?

Pour voir mes voir mes autres réalisations, vous pouvez visiter mon portfolio.

Pour ce qui est de mes projets futurs : pour commencer réussir ma dernière année d’étude. Pour la suite, commencer une carrière professionnelle dans le domaine du jeux vidéo.

Interview réalisée par Pousseurdebois
Le 24 août 2013