Logiciels compatibles avec les échecs 960

960 Logiciels (software de Fischer Random Chess)

En novembre 2019, Wesley So devient le champion du monde d’échecs 960. Ce dernier écrase littéralement Carlsen avec un score de 13.5 contre 2.5.

Ayant récupéré quelques dizaines de parties commentées dans son ouvrage dématérialisé, The Ascent (qui traîte du 960), j’ai voulu les insérer dans Chessbase 11. Mais impossible d’avoir un pgn valide. Les coups deviennent faux après le premier roque !

Pourtant, Chessbase et Fritz sont tous les deux capables de générer des positions d’échecs aléatoires Fischer. Toutefois, sur Fritz 12, lorsque je demande à l’interface de roquer (en respectant les règles du O-O 960) cette dernière m’interdit le coup.
Même chose pour Chessbase 11 lorsque je désire effectuer un roque ou insérer un pgn contenant des roques. Sur la version 15 de Chessbase, par contre le roque fonctionne, mais vous devrez préciser dans le PGN qu’il s’agit de la variante 960, sinon, le roque sera jugé illégal.

Comment roquer sur Fritz ou Chessbase aux échecs 960 ?

A ce jour, je n’ai trouvé que trois solutions :

Solution A : Retranscrire le PGN en trois parties :

Si vous possédez une version inférieure à Chessbase 11 ou toute autre interface graphique ne gérant pas le roque dans la variante 960, alors il va falloir ruser et découper votre partie en trois morceaux.

  1. Un premier morceau de PGN avec les premiers coups AVANT le premier roque.
  2. Un deuxième morceau de PGN au moment où l’un des deux joueurs effectue son roque. Il suffit alors de créer une position et d’éditer le FEN afin que la numérotation des coups corresponde à la partie.
  3. Et la dernière partie du PGN, lorsque le dernier joueur roqiue.

Evidemment, vous n’aurez pas nécessairement des parties en trois morceaux. Il se peut que les Rois commencent sur leurs cases centrales ou qu’ils ne roquent pas. Dans ce cas, la partie sera en un seul PGN.
Il est également possible que seulement un des deux joueurs ait roqué, la partie est alors en deux morceaux.

Attardons-nous maintenant sur la deuxième méthode.

Solution B : Utiliser Chessbase 15 :

Chessbase 15 gère le roque dans les parties aléatoires Fischer. Vous devrez par contre impérativement préciser qu’il s’agit de la variante 960 en l’indiquant dans l’en-tête du PGN. Ainsi, [Variant “From Position”] doit être modifié (s’il y est déjà) par [Variant “Chess960”]. Si vous ne le faites pas, Chessbase notera vos roques, mais les considérera illégaux et ne les jouera pas.

Utilisez le PGN prêt à l’emploi pour créer et éditer facilement vos PGN de 960.

Aussi, petite astuce sympatrique : Lorsque vous rentrez une position illégale dans Chessbase 15 (position sans les Rois ou de 960), le logiciel vous met en garde et vous demande si vous souhaitez jouer cette position invalide. En acceptant, Chessbase lance alors une partie d’entraînement. Vous pouvez jouer tous les coups possibles et imaginables, légaux ou illégaux. Pour roquer, il vous suffit donc de faire ça manuellement, en deux coups. Cette méthode a un inconvénient, la liste des coups joués sera faussée.

Solution C : Utiliser Lichess

Lichess.org permet de générer et lire des parties de 960. Simplicité, efficacité, as usual.


Articles en lien avec celui-ci :