Chess 2: The Sequel

Après 3000 ans d’évolution, de chaturaji par-ci, de chaturanga par-là, voici l’amélioration qui mijotait silencieusement dans la marmite de Caïssa ; j’ai nommé ou plutôt,  David Sirlin et Zachary Burns les créateurs de cette version ont nommé, Chess 2: The Sequel AKA; La suite du jeu d’échecs… en toute humilité.

chess 2: The Sequel

Cette variante, développée par Ludeme Games (une équipe de développeurs indépendants) et distribuée par Valve sur la Plateforme Steam se traduit littéralement par, Les Echecs 2 ; La suite. Elle propose ce qu’aucune variante échiquéenne ne nous avait jamais offert. A savoir :

  • Le choix d’une armée parmi 6 castes ayant des caractéristiques propres.
  • Le bluff avec un système de pari pendant les combats.
  • Une nouvelle façon de gagner avec l’apparition du midline invasion.

Le gameplay du jeu d’échecs est donc entièrement revisité, offrant au joueur de nouveaux territoires à explorer.

La Midline Invasion

Midline invasion : Le Roi gagne s'il pénètre le camp ennemi.

Le Roi blanc a franchi la midline, il remporte la partie sans avoir eu à mater !

Les probabilités de parties nulles sont considérablement réduites avec la règle du Midline invasion, qui permet au Roi de remporter la partie s’il franchit la ligne médiane de l’échiquier. Les parties sont plus courtes, le jeu gagne en asymétrie.

Les finales traditionnelles disparaissent au profit d’une nouvelle façon de jouer. La midline et la présence de 6 castes rendent la mémorisation des ouvertures et des finales désuète. Le joueur est face à lui-même et devra puiser dans ses ressources pour survivre. Aucune arborescence d’ouverture ne pourra l’aider. Pas de bouquins sur Comment jouer la […] ni de Starting Out.
En ce sens, Chess 2, The Sequel est très proche des échecs 960 et de la pensée de Fischer qui déplorait la prépondérance de la mémoire sur l’imagination et la créativité. Très certainement, L’ami Bobby serait enchanté par cette suite (Bien qu’il puisse lui reprocher son caractère asymétrique, faisant à la fois la force et la faiblesse du jeu).

Choisissez votre caste parmi 6 armées

chess2 armées

Le joueur peut choisir parmi 6 castes disponibles :

  • Classic (classique) : Il s’agit de l’armée classique du jeu d’échecs, la seule possédant une Dame et pouvant roquer.
  • Two Kings (Deux Rois) : Deux puissants Rois constituent votre armée (mais pas de Dame). Ces derniers peuvent jouer deux fois par tour et lancer une Attaque-Eclair qui détruit toutes les pièces amies et ennemies sur les cases adjacentes au Roi.
  • Empowered (Renforcé) : Les Fous, Cavaliers et Tours se prêtent leurs pouvoirs lorsqu’ils sont placés sur des cases adjacentes verticales et horizontales.
    – La Dame par contre n’a aucun pouvoir et n’est pas plus puissante qu’un roitelet.
  • Animals (Animaux) : Un déferlement sauvage d’attaques atypiques qu’il est difficile de parer.
    – L’éléphant qui remplace la Tour se déplace comme une Tour, mais est limité à 3 cases. Lorsqu’il mange une pièce (amie ou ennemie), il effectue obligatoirement un RAMPAGE et se doit d’avancer à son maximum de cases.
    >> Ainsi, sa capacité spéciale est RAMPAGE : il détruit tout sur son passage, (pièces amies et ennemies) et peut détruire jusqu’à 3 pièces à la fois. Lorsque l’éléphant fait son rampage, il doit bouger le nombre maximum de cases, à savoir, trois. Le Roi ennemi ne sera jamais à l’abri s’il est face à un éléphant, puisque ce dernier ignore les pièces lui faisant face. L’éléphant (comme le Cavalier) peut faire échec par dessus les pièces ennemies. Il y aura donc toujours échecs si trois cases séparent un éléphant d’un  Roi ennemi. Il n’y a pas d’interposition possible. L’éléphant est très problématique car si vous vous trompez de direction, il peut détruire son propre Roi et ce, au premier tour de jeu…
    – Le Tigre qui remplace le Fou peut avancer de 2 cases diagonalement. S’il mange une pièce, il revient automatiquement sur la case qu’il occupait avant la capture. Un Tigre peut capturer une pièce même s’il est cloué.
    – La Dame combine le mouvement de la Tour et du Cavalier. Elle perd le contrôle des diagonales.
    – Le Cavalier peut manger les pièces amies.
  • Nemesis : Des attaques ciblées sur le Roi ennemi pour ceux qui préfèrent délivrer des “échec et mat”.
    Némésis remplace la Dame et ne peut capturer ni être capturée par aucune pièce, excepté le Roi (en général le Roi peut tuer une pièce pouvant le tuer et réciproquement). Némésis est pratiquement immortelle (à l’instar des Ghost de Reaper) et peut délivrer des échecs.
    Les Pions Némésis ont également une particularité, ils ne se déplacent que d’une case et peuvent, s’il n’y a pas de capture, se déplacer comme ils le souhaitent en direction du Roi ennemi. Un Pion Némésis combiné à Némésis peut faire des dégâts.
  • Reaper (Faucheur) : Une armée hantée dotée du pouvoir de téléportation et d’immortalité.
    – Les Tours sont remplacées par des fantômes immortels et inoffensifs qui se téléportent où ils veulent (sauf sur la 1ère rangée ennemie).
    – La Dame est remplacée par le Faucheur (Reaper) et se téléporte également où bon lui semble (à l’exception de la 1ère rangée ennemie). Contrairement à Némésis, Reaper peut manger tout le monde sauf le Roi (heureusement). Elle est cependant mortelle et peut se faire capturer par n’importe qui.

Ainsi, la seule pièce immortelle du jeu est Ghost appartenant au clan Reaper. Quant à Némésis, la Déesse de la juste colère, elle est quasi immortelle, mais peut être tuée par un Roi.

La présence de 6 factions rompt la symétrie du jeu (bien qu’un match miroir opposant deux races identiques soit possible). Mémoriser et planifier une ouverture devient également impensable. En effet, 21 match-up sont envisageables, c’est-à-dire qu’il existe 21 combinaisons différentes de duels entre les 6 races présentes. (Némésis Vs Animals, Némésis Vs Reaper, Némésis Vs etc.)

Concernant l’équilibrage, j’imagine qu’il doit exister des différences de niveau entre les armées ainsi que les clans plus ou moins performants selon le clan qui lui est opposé.

– NEMESIS > possède un gros avantage sur 2K. La mobilité des Pions Némésis est décuplée, ceux-ci peuvent ouvrir des lignes dans tous les sens et créer des attaques à la découverte et des fourchettes à n’en plus finir. La MidLine est infranchissable.
– 2K > est avantagé lorsqu’il affronte REAPER
– REAPER > a l’avantage lorsqu’il est face à NEMESIS également lorsqu’il affronte ANIMALS (Reaper peut capturer en c7 au 1er coup).
– EMPOWERED > a l’avantage sur ANIMALS (Animals n’a pas de portée assez longue pour approcher Empowered)
– ANIMALS > a l’avantage sur CLASSICAL
– CLASSIC > EMPOWERED (il suffit de faire un maximum d’échange et Classic se retrouve avec une Dame contre la “mini Dame” d’empowered.

Les autres combinaisons sont plus équilibrées, il semble qu’Empowered soit la plus faible à jouer bien qu’elle paraisse fascinante. L’armée classique est équilibrée et peut s’en sortir contre les autres clans. Les stratégies adoptées par 2K et Reaper sont généralement des midline Invasion.

Reaper semble puissant, mais sa puissance de feu est limitée, il ne possède ni Tour, ni Dame, mais des fantômes et une faucheuse ne pouvant attaquer le Roi. J’imagine que la stratégie à adopter pour Reaper est la midline Invasion. Némésis est plus apte à délivrer des échec et mat.

La pièce Némésis (appartenant à l’armée du même nom) est également intéressante, elle ne peut capturer ni être capturée sauf par un roi (mais elle peut délivrer des échecs !). Cette dernière peut roder autour du Roi et occuper des cases clés. Très souvent elle escortera son roi jusqu’à la Midline. Némésis semble particulièrement efficace (au moins deux fois plus efficace) contre Two Kings si elle ne s’approche pas trop près des Rois à cause de leur Attaque-éclair.

La compétence spéciale ATTAQUE-ECLAIR des Rois du clan Two Kings est également extrêmement puissante. Elle permet de détruire toute pièce alliée ou ennemie autour du Roi sans que ce dernier n’ait à bouger. (seule des pièces longues portées peuvent les attaquer, les autres se faisant tuer, mêmes si elles sont protégées). Il n’y a donc plus de baiser de la mort possible. Voici une capture d’écran expliquant comment mater d’un coup les deux Rois : Il s’agit d’une enfilade létale. Clouage absolu du Roi par son propre Roi.

Empowered vs 2K

Echec et mat du Cavalier-Fou (Le Cavalier Empowered prend la force des pièces adjacentes horizontales et verticales s’il s’agit de Fous et de Tours) par enfilade de Rois. Le Roi noir est cloué par son propre Roi ! Notez le développement des pièces blanches (le Fou s’est développé comme un Cavalier), les Blancs contrôlent un nombre impressionnant de cases par balayage de diagonales.

Pour survivre, les Two Kings n’ont pas intérêt à être trop proches, l’un de l’autre car ils ne peuvent exécuter leur coup spécial et sont vulnérables aux attaques de mat.

La compétence de double déplacement des Rois est elle aussi redoutable, permettant des rushs et des Midline Invasion. Leur extrême puissance et leur vitesse les rend néanmoins plus vulnérables puisqu’il n’est nécessaire de mater qu’un seul des deux rois pour gagner.
En gros, 2K est un clan à double tranchant, il peut gagner rapidement comme il peut mourir vite.

Animals semble être la race la plus agressive, susceptible de délivrer des mats. Aussi, en affrontant dans un match miroir un autre Animals dans une partie par correspondance, j’ai constaté la présence d’une faiblesse. En effet, la case c2 n’est protégée par aucune pièce puisque la Dame est remplacée par une Jungle Queen possédant les déplacements du Cavalier et de la Tour. Détail que j’avais oublié… voici un mat en deux coups :

chess2: sequel animals

Le mat du lion de Chess 2, une espèce de coup du berger en plus rapide, je n’ai rien vu venir.

 La Jungle Queen ne contrôle donc pas les diagonales. Animals est donc très faible diagonalement parlant, leur Tigre ne pouvant contrôler que deux cases.

Empowered Vs Animals

Encore un mat exploitant la faiblesse c7. Cette fois-ci, Animals est malmené par Empowered.

Voici le tableau récapitulatif des caractéristiques des 6 armées :
Tableau récapitulatif des 6 armées présentes dans Chess 2: The Sequel
(Zoomez au moins à 400% pour bien voir les descriptifs des pièces)

Les Duels

engager un duel

A chaque fois qu’une pièce se fait capturer, cette dernière peut engager un duel avant de mourir. Elle doit payer une pierre.

Avant qu’une pièce ne soit capturée, le défenseur (la pièce qui est en train de mourir) peut initier un duel. En dépensant une pierre dans ce duel, le défenseur est susceptible, en mourant, de capturer la pièce ennemie.

chess 2 Les duels

Lors du duel, le défenseur et l’attaquant choisissent secrètement le nombre de pierres qu’ils désirent parier entre 0 et 2.
Les pierres pariées sont immédiatement retirées du jeu.

Quoi qu’il arrive, la pièce du défenseur est retirée du jeu. Aussi, si le défenseur remporte le duel en pariant plus de pièces que l’adversaire, les deux pièces sont retirées du jeu !

  • Le Bluff
    Initier un duel et parier 0 s’appelle un bluff. Les bluff sont utilisés non pas pour détruire la pièce attaquante, mais pour gaspiller les pierres adverses. Si l’attaquant répond au bluff du défenseur en pariant également 0, il peut choisir de gagner une pierre ou d’en détruire une chez l’adversaire (tel est pris qui croyait prendre). Les Duels dans Chess 2 The Sequel
  • Distribution des pierres
    Au début du jeu, trois pierres sont distribuées à chaque joueur. Vous gagnez une pierre à chaque fois que vous capturez un pion ennemi. Le maximum étant de 6 pions.
  • Défier
    Initier un duel est gratuit. SAUF si la pièce qui attaque est plus forte que celle qui défend (ce serait trop facile sinon, un pion ferait tomber une Dame). Dans ce cas, le joueur doit payer une pierre pour avoir le droit de défier.
    La force des pièces est la même que dans le jeu d’échecs classique.
    Par ordre croissant : Pion<Cavalier&Fous<Tours<Dames.
    Les Rois disposent de l’immunité diplomatique et ne peuvent initier de duel ni être défiés. Pour les autres armées, les pièces spéciales ont les mêmes valeurs que celles classiques.
  • Echec et mat pendant un duel
    Il est possible de délivrer un échec et mat pendant un duel. Si le défenseur tue la pièce en mourant et que le Roi ennemi est mis en échec (par une pièce longue portée comme un Fou ou une Tour). Le Roi ennemi est échec et mat. En effet, ce dernier est en échec, mais n’a pas le trait, il ne peut donc bouger.
  • Conseils
    – Si Vous ne possédez pas au moins 2 pierres, pensez-y à deux fois avant de capturer des pièces de moindre valeur (même si elles ne sont pas protégées). En effet, l’adversaire risque probablement d’initier un duel (en payant 1 puisque la pièce défiée est de valeur supérieure) puis de payer 2 pierres pour détruire votre pièce. Si vous n’avez pas les deux pierres nécessaires votre pièce disparaît.
    – Sans pierre, on peut plus attaquer ni défendre .
    – Ainsi, une pièce peut se protéger toute seule si l’adversaire possède moins de deux pierres et que vous en possédez au moins 2 (ou 3 si la pièce qui l’attaque est plus forte).
    – Les gambits peuvent parfois se révéler dangereux dans Chess2 puisqu’ils donnent une pierre supplémentaire à l’adversaire. Aussi, récupérer le Pion perdu ultérieurement avec une pièce légère est toujours dangereux, puisque le Pion peut la défier.

Interface

Chess 2: The Sequel : checkmate

Difficile de mater le Roi quand il s’agit de Two Kings (il ne peut être approché à cause de sa capacité Attaque-Eclair). Il faut l’empêcher d’approcher avec la Dame et assener des attaques longues portées. Ici, 2K pouvait tenter des mats en plaçant sa Tour en c1 ou sur le reste de la 1ère rangée.

Le rendu 3D des pièces est tout à fait lisible et soigné. L’angle de vue est modifiable en positionnant le pointeur de la souris sur le bord du plateau. La 3d se change automatiquement en vue 2d lorsque les pièces sont vues de haut.

chess2 sequel mate

Où jouer à Chess 2 ?

S’il est possible de jouer avec des pièces d’échecs et des cailloux (ou des pièces de go pour faire plus joli), le jeu est également disponible en téléchargement sur la plateforme Steam. Voici la page du jeu.

Le bémol :
– Difficulté de trouver un adversaire en ligne pour une partie en temps réel.
+ Il est heureusement possible de jouer par correspondance. (une partie par correspondance peut se jouer en temps réel, mais on ne pourra évidemment pas tomber au temps à moins de s’endormir deux jours devant son écran).
– IA du jeu fixée sur “Dumb”, sympa pour pousser le bois et se familiariser avec les factions, mais insuffisant pour s’amuser réellement. Espérons des mises à jour rapides !
– Pas de tchat intégré au jeu, impossibilité de communiquer avec son adversaire.
– Pas d’historique de parties.
– Pas de blocage de joueur ni d’option de filtrage.
– Impossibilité de régler le volume sonore ou de couper la musique.
– Impossibilité de changer de pseudo sous peine de perdre ses points élo.
– Parties différées terminées qui reviennent dans les parties en cours.

+ Les adversaires les plus forts du moment sont :
Paes, green.castle, mnoble, [P4E] Darky et General 231
Voici la page Facebook de Chess2.

Concluons sur cette citation désopilante :

les échecs 2 ont l’air beaucoup plus aboutis que les échecs premier du nom, et ça fait plaisir de voir que les développeurs aient préféré prendre 1 500 ans pour développer une suite convenable, plutôt que de sortir un DLC dans la précipitation.
KOCOBE, dans Le Journal du Gamer