Le coup du berger

Le coup du Berger

Aux échecs, le coup du Berger (ou mat du Berger) est une ouverture permettant de mater en 4 coups. (bien qu’il y ait d’autres variations).

Très prisé par les débutants, ce mat repose sur l’attaque combinée de la Dame et du Fou sur la case faible f7 (ou f2 si le coup est exécuté par les noirs).
En effet, cette case n’est défendue que par le Roi qui subit le fameux «baiser de la mort».

Mat en 4 coups


Les blancs, en matant rapidement se gonflent d’orgueil et s’imaginent déjà les rois de leur cour de récré (A noter que le mat du Berger est appelé le mat de l’écolier dans plusieurs pays dont l’Angleterre et la Norvège).
Le fait est qu’aux échecs, on ne gagne pas une partie en 4 coups. Aussi, la sortie prématurée de la Dame en h5 est extrêmement dangereuse pour le propriétaire de cette dernière.

Le mat du Berger : Remède

Un joueur ne doit pas être effrayé s’il rencontre cette ouverture. Avec des coups logiques et naturels, il est facile de contre-attaquer et sanctionner cette attaque prématurée.

Les noirs ont un avantage matériel de 3 pions, un jeu plus développé, une attaque contre le Roi blanc. Bref, les blancs sont morts.

Coup du berger 5.c3?! suivi de 6.g4? : Remède

Le coup 5.c3 a été joué par le grand maître, Evgeny Shaposhnikov. Il s’agit d’un coup prophylactique empêchant le saut du Cavalier en d4.

Aussi, si vous avez affaire à un homme des cavernes, ce dernier vous jouera parfois le très impressionnant, Pion g4, afin de déloger le Cavalier f6. Ce coup aussi impressionnant soit-il est évidemment réfutable :

Une ouverture utilisée à haut niveau ?

Le coup du Berger est donc une ouverture à proscrire puisqu’il outrepasse l’un des principes fondamentaux du jeu d’échecs, à savoir, ne pas bouger sa Dame trop tôt.

Pourtant deux grands maîtres se sont essayés au mat du Berger :

Vukanovic Shaposhnikov et Hikaru Nakamura.

Sur les 5 parties jouées par Nakamura avec les blancs, il n’aura gagné qu’une fois et aura fait 2 parties nulles et 1 défaite ! Pas terrible pour un grand maître de 2657 élo. (en 2005).

Toutefois, si vous souhaitez inclure le coup du Berger dans votre ouverture, voilà la façon dont Nakamura le joue.

Nakamura, s’il remporte cette dernière partie avec les blancs, ne l’a pas dominée. En effet, Il ne doit sa victoire qu’à une erreur adverse au 34è coup noir, qui permet à la Tour blanche de délivrer un échec létal au sombre monarque.