5d Chess : les échecs en 5 dimensions : règle du jeu

[Accéder directement au sommaire]

5d Chess
Intro 1 - Ma première partie de 5D Chess
Intro 2 - 5D Chess trop compliqué pour le commun des mortels ?
0   - Interface
I   - Les 4 dimensions
      A) 2 dimensions physiques : axe X et axe Y
      B) 2 dimensions temporelles : axe du temps et axe/dimension parallèle
         B1 Axe du temps
         B2 Axe/dimension parallèle
II  - La marche des pièces
      A) La Tour
      B) Le Fou
      C) La Dame
      D) Le Cavalier
      E) Le Roi
      F) Le Pion
III - Echec et mat
IV  - Le sacrifice interdimensionnel de Fou en f7
V   - Communauté
VI  - Ressources

Un joueur qui ne jure que par le jeu d’échecs en ligne (2d) est déstabilisé quand il est confronté à un jeu d’échecs physique (3d). En effet, lorsque l’échiquier est “palpable”, les pièces doivent être adoubées, les Cavaliers réorientés selon nos appétences. Mais surtout, les cases et les pièces de l’échiquier soumises à la perspective et ses distorsions manquent alors de visibilité. Imaginez donc le bouleversement engendré si l’on rajoutait une, voire deux dimensions au jeu d’échecs !

Le 22 juillet 2020, le développeur et amateur d’échecs Conor Petersen (de la société Thunkspace) crée une variante d’échecs révolutionnaire en rajoutant deux dimensions au jeu : la dimension parallèle et la ligne du temps. Sa variante, que l’on peut traduire en français par; Les Echecs 5D : Voyages temporels à travers les multivers permet au joueur de jouer ses pièces dans le passé, créant des ramifications et permettant aux Rois de fuir dans des dimensions parallèles. Cette variante fantastique est jouable exclusivement sur ordinateur (sur la plateforme Steam).

Intro 1 – Ma première partie de 5D Chess

Exalté par cette variante venue du futur, je m’empresse de l’acquérir. Je parcours les règles en diagonale puis, téméraire et confiant, lance une partie contre l’ordinateur (en mode facile, n’exagérons rien).
L’interface surprend, mais je trouve mes repères. Le système de dimension parallèle et de retour vers le passé rappelle les arborescences d’ouvertures et arbres de variantes.
L’ordinateur et moi-même jouons les premiers coups. L’ordinateur, médiocre au possible, joue comme le ferait un ordi de niveau facile, c’est à dire mal. Tout se passe donc pour le mieux dans le meilleur des multivers.
Mais soudain, la créature de silicium, absconse aux concepts stratégiques les plus élémentaires, mais censée connaître les règles, déplace un Cavalier d’une dimension à l’autre sur une case de couleur similaire à la précédente. Hébété, je fixe des yeux le Cavalier puis décide de continuer la partie. Quelques coups plus tard, l’ordinateur réitère une excentricité : un Fou saute d’une dimension à l’autre, atterrissant sur une case de couleur différente que la précédente.

Quoi?! Incompréhension de Jacky Chan ^^

Médusé par le coup joué, je laisse alors échapper de mon gosier un bêlement aigu et étouffé :

WHAT?!

Ebranlé par ces aberrations, je décide de relire les règles. Voici une capture d’écran de l’explication des règles en anglais. 15 lignes du charabia le plus obscur qui soit (si vous avez la flemme, ne lisez que l’explication du Pion, elle se suffit à elle-seule) :

déplacement des pièces

Perplexe, je relance une partie, guère plus avancé, je bats l’ordinateur niveau facile, puis niveau difficile en jouant des échecs “normaux” et accessoirement effectuant quelques voyages dans le passé. Je gagne sans avoir intégré la marche interdimensionnelle des pièces. Vous l’aurez compris, l’IA ne présentera aucun challenge, il vous faudra vous tourner vers le jeu online (mais le joueur d’échecs ne vit que pour affronter son alter égo humain).

Bien sûr, à l’heure où je rédige ces lignes (le 28/06/2021), j’ai intégré les règles (qui s’avèrent après réflexion limpides et très bien trouvées) ainsi que la communauté des joueurs de 5D Chess. Voici quelques mots sur ce jeu et sa réception par les joueurs.

Intro 2 – 5D Chess trop compliqué pour le commun des mortels ?

Les évaluations Steam de 5D Chess sont “extrêmement positives” avec 2920 évaluations. Pourtant considéré trop compliqué par les streamer d’échecs, 5D Chess devient l’un des jeux de stratégie au tour par tour les plus populaires de Steam.
Mais sa popularité est-elle justifiée ? Tous les joueurs de 5D Chess ont-ils saisi les règles ? On est en droit de se le demander lorsque l’on lit des avis Steam :

  • ZePirate : “What”
  • Wyrm : “Great concept, I have no idea what I’m doing but it still make me feel like I’m Spock”.
  • Fouinot : “Try to solve the first puzzle for an hour or so. Realize you’re not that smart after all. Try to go back one turn before you bought it. That’s one branch too many because you already got back in time to put a positive review. Mate by brain ♥♥♥♥♥♥”
  • Shini : “J’ai rien compris, j’adore”.
  • Sheep : “Whoever made this is a frappadingue”.
  • Puladex “Does even the AI know what’s going on ? or even what he is doing ?”
  • Blackant Master “du grand n’importe quoi”.

Bref, voilà pour les commentaires de la page 1. Sont-ils fondés ? Quel est mon avis quant aux 5D Chess ?
Il s’agit, à mon sens, de l’archétype de la variante d’échecs du futur. Du futur car il est impossible d’y jouer en matérialisé : le nombre de jeux d’échecs, l’espace et la visibilité feraient défaut.
Aussi, sur le papier, cette variante semble géniale, mais il y a un hic : le laconisme des règles. Le mini guide intégré au jeu est, en plus d’être en anglais, dénué d’exemples et d’explications illustrées. Le jeu n’est rattaché à aucun tutoriel (un tutoriel vidéo sortira quelques mois plus tard en anglais sur Youtube). Cette présentation austère, ces règles cryptiques, sont-elles un choix de l’auteur pour hisser les échecs au rang de discipline inexpugnable ?

Ainsi, beaucoup sont les nouveaux joueurs, aux mains propres — ou seulement maculées du sang de quelques roitelets bancals — attirés par la discipline grâce au jeu de la Dame (ou par quelques influenceurs de Youtube) à s’être laissés convaincre par cette variante obscure. En ferez-vous partie, viendrez-vous à bout des règles ?

Mais détendez-vous ! Je vous ai concocté des règles en français, illustrées, détaillées et clarifiées ! Les échecs cinglés 5D, c’est facile.


0 – Interface

Avant de parler des concepts, un mot sur l’interface et plus particulièrement le petit cercle.

Bouton animation

Le petit cercle à droite de l’écran dans la barre latérale droite (entre l’astérisque et le bouton History View) est un interrupteur. Cet interrupteur vous permet d’activer ou désactiver les animations des pièces lorsqu’elles se déplacent à travers une dimension temporelle.
Comme il n’y a pas d’info bulles ni de légende, j’ai mis des heures avant de réaliser la fonction de ce bouton.

I – Les 4 dimensions

5D Chess possède 4 dimensions (je vous expliquerai ce qu’est devenue la 5e dimension) :

  1. La dimension x
  2. La dimension y
  3. La dimension parallèle
  4. La dimension de l’axe du temps

Ces 4 dimensions sont en réalité des axes qu’il est possible de classer en deux catégories :

  • 2 axes physiques (x et y)
  • 2 axes temporels (dimension parallèle et l’axe du temps).

A) 2 dimensions physiques : Axe X et Axe Y

Les 2 premières dimensions (x et y) sont faciles à appréhender car on les trouve dans le jeu d’échecs 2d traditionnel. Ce sont les deux Axes X et Y :

  • La dimension X ou Axe x = rangées
  • La dimension Y ou Axe y = colonnes
  • La dimension Z ou Axe z ne compte pas car elle fait référence à la taille des pièces). En pratique, il y a donc 4 dimensions et non 5. 5D Chess devrait s’appeler 4D Chess !
5D Chess les dimensions x y et z
  • Constat 1 : Déplacer une pièce sur une rangée ou une colonne la fait bouger sur une seule dimension (respectivement la dimension x OU la dimension y).
    ➔ Par exemple, bouger une Tour le long d’une colonne revient à la faire bouger sur un seul axe (une seule dimension) : l’axe y.
  • Constat 2 : Déplacer une pièce sur une diagonale est différent. En effet, la pièce bouge sur deux dimensions à la fois : x ET y.

B) 2 dimensions temporelles : Axe du temps et Axes/dimensions parallèles

Les 2 autres dimensions sont des axes temporels. Ces 2 axes font la particularité de 5D :

Axes temporels
  • (B1) Axe du temps ou ligne des coups joués (Turn en VO).
    Il s’agit de la ligne chronologique des échiquiers qui se suivent à chaque coup joué.
  • (B2) Axe/dimension parallèle (Timeline en vo).
    Cet axe est créé lorsque les pièces voyages dans le passé. En effet, le passé n’est pas modifié, une nouvelle ramification est créée.

B1. L’axe du temps (Turn) /ou tour des joueurs :

Axe du temps
L’axe du temps. Les échiquiers se succèdent chronologiquement. Notez la couleur des cadres : Blanche lorsque le trait est à blanc, noire lorsque le trait est à Noir.

L’axe du temps est une succession chronologique d’échiquiers. Elle se crée au fil des coups joués.

Dans les échecs 5D, lorsque vous jouez un coup (et le validez), l’échiquier n’est pas modifié; un deuxième échiquier est créé tenant en compte le dernier coup joué.
➜ Les échiquiers s’alternent donc par couleur : blanc, noir, blanc, noir, etc.
➜ A l’instar d’une pellicule cinématographique d’un film ancien projetant l’histoire du premier demi-coup joué au dernier.

Si vous aimez les jeux de mots, vous pouvez jouer sur la polysémie du mot trait et l’appeler : la ligne du trait
(Rappel : le trait est un terme échiquéen et pas seulement graphique. Le joueur qui a le trait est le joueur dont c’est le tour de jouer. Au début d’une partie d’échecs, par convention, le trait est à Blanc).

Le Présent

Notez la barre de présent qui coupe perpendiculairement l’axe du temps. Cette barre vous indique où se situe le présent.
➜ Les échiquiers en contact avec la barre du présent peuvent être joués.
➜ Il vous est possible de placer une pièce du présent dans le passé, cela aura pour effet de créer un deuxième axe du temps qui s’appelle dimension parallèle.

Présent
Naviguer dans l’axe du temps : Echiquiers vs Cases vs Unités

Cet axe est bien joli, mais vous allez me demander, comment se déplace-t-on dedans ? Comment naviguer vers le passé ou le futur ? Comme cet axe ne contient pas de cases (mais des échiquiers), il convient de définir certains concepts. Lorsqu’une pièce navigue sur l’axe du passé, elle ne navigue pas de case en case, mais par paires d’échiquiers. Une paire d’échiquiers s’appelle une unité de temps.
Explications des concepts :

  • Comme expliqué précédemment, lorsque vous effectuez votre déplacement et validez votre coup, cela crée un nouvel échiquier avec le coup joué.
  • Un tour (ou coup) = coup blanc validé + coup noir validé sur un même axe du temps. Comme aux échecs traditionnels. Lorsqu’un joueur effectue un coup, cela s’appelle un demi-coup. Lorsque les deux joueurs ont joué (2 demi-coups) cela fait un coup.
    ➜ “Moi Blanc je joue” puis “Toi Noir tu joues” = un coup.
    1 coup = 2 demi coups
    Exemple : 1.e4 e5 = un coup
    ➜ Ainsi, visuellement 1 tour (1 coup) = 2 plateaux de couleurs différentes juxtaposés.
  • Un tour (ou 1 coup) sur l’axe temps = 1 unité de temps

On en vient aux unités ! Ces unités sont comme des cases. Dans les échecs traditionnels, lorsqu’une pièce se déplace, elle effectue un déplacement sur une ou plusieurs cases. Ce déplacement la fait évoluer sur l’axe X ou Y. Toutefois, aux échecs 5D, il y a deux autres axes : l’Axe temporel (qui est parallèle à l’axe X [les rangées]) et l’Axe dimension parallèle (parallèle à l’exe Y [des colonnes]). Il n’est alors plus question de se déplacer en “cases”. Ce terme devient incongru et doit être remplacé par “unités”.
➜ En gros une unité sur l’axe x ou y = 1 case.
➜ Mais une unité sur l’axe du temps (horizontal) = 2 échiquiers juxtaposés de couleurs différentes (2 demi-coups).
➜ (Par contre, nous le verrons dans le chapitre B2 relatif à la dimension parallèle, l’axe dimension parallèle [ qui est vertical et parallèle à l’axe Y des colonnes] n’a pas d’échiquiers alternés : un échiquier = une unité).
➜ Grosso modo, les pièces peuvent donc se déplacer sur l’axe du temps (horizontal) comme s’il s’agissait de cases, mais se déplacent par paire de deux plateaux.

Rappel important : Ayez bien en tête qu’il faut 2 plateaux (blanc + noir) pour constituer 1 unité.

Astuce : utilisez la vue parallèle (ou l’historique) pour afficher les unités. Cela masquera automatiquement les échiquiers adverses.

Astuce : Correspondance des axes :
➜ L’axe x (des rangées), est orienté de la même façon que celui de la ligne du temps passé-présent-futur : c’est-à-dire horizontalement.
➜ L’axe y (des colonnes) est orienté de la même façon que celui des la dimension parallèle : c’est-à-dire verticalement.

Présent (suite) – Concepts de Passé & Futur

➜ Rappel : Les échiquiers en contact avec la barre du présent correspondent au présent et peuvent être joués.
➜ Les échiquiers à gauche de la barre représentent le passé.
➜ Le passé ne peut être modifié.
➜ Bien que le passé ne puisse être modifié, vous pouvez y déplacer des pièces du présent ➜ Ce qui est à droite de la barre de présent est le futur.
➜ Le futur et peut être modifié (aux extrémités).
➜ Rappel : A chaque fois que vous effectuez un coup traditionnel (dans les dimensions x et y), cela ne modifie pas l’échiquier comme cela se produirait dans une interface classique. Non, cela crée un nouvel échiquier vers la droite.
➜ Lorsque vous allez du présent au passé. Vous créez évidemment un nouvel échiquier à droite sur la dimension des coups (puisque la pièce qui va dans le passé disparaît de son présent), mais également une nouvelle dimension.
➜ Cela déplace la barre de présent dans le passé. Vous ne pouvez bouger que les pièces du présent et celles du futur.
➜ Tous les plateaux sur la ligne du présent doivent être joués pendant ce tour. Ensuite seulement l’autre joueur pourra jouer. Vous pouvez donc jouer plusieurs plateaux à la suite.
Grosso modo, jouez tous les plateaux pour que ceux-ci arrivent sur la bande présent afin de valider votre coup et donner le trait à l’adversaire.
➜ une pièce bougée vers le futur ne créera pas de dimension parallèle

Le passé

Rappel des règles fondamentales concernant le passé.

  • Le passé ne change jamais. On ne peut donc déplacer que les pièces appartenant au présent (bien qu’il soit possible ne placer une pièce du présent dans un plateau du passé).

B2. La dimension parallèle (Timeline) :

A chaque fois qu’une pièce va dans le passé, elle disparait du nouvel échiquier ainsi généré (un échiquier est généré à chaque coup joué)
➜ et atterrit sur une dimension parallèle. Comme le passé n’est pas modifié, une ramification est créée (comparable à un arbre de variantes).

Exemple :
Sur l’image ci-dessous, un Cavalier a été déplacé vers le passé; ce qui a créé une nouvelle ramification (échiquier vert).

Notez la couleur des flèches qui traversent les dimensions parallèles :

  • Si la flèche est violette, alors la time line est active.
  • Si la flèche est noire ou blanche (selon le joueur qui a le trait) alors la dimension parallèle est inactive.
    Pourquoi certaines dimensions seraient inactives me demanderez-vous ?
axe inactif
Flèche blanche ou noire = axe inactif

Une dimension devient inactive (flèche n’est plus violette) lorsque vous contrôlez plus de dimensions parallèles (2 de +) que votre adversaire alors, le surplus sera inactif jusqu’à ce que votre adversaire en crée d’autres (histoire de ne pas flooder le jeu).

Dans l’exemple ci-dessous, Blanc crée son 3e axe, ce qui désactive ce dernier (il est blanc). En effet, il a 3 axes contre seulement 1 pour Noir :

axes inactifs 5d Chess

II – Marche des pièces

      A) La Tour
      B) Le Fou
      C) La Dame
      D) Le Cavalier
      E) Le Roi
      F) Le Pion

Les pièces conservent leurs déplacements traditionnels. Même lorsqu’il s’agit des dimensions parallèles. Il suffit d’avoir compris le concept.

Ainsi, sur un plateau 2d traditionnel, une pièce se déplace sur les dimensions x (rangées) et y (colonnes).
➜ Déplacement orthogonal : Une tour se déplace ainsi sur une seule dimension (déplacement orthogonal), à savoir :
➝ La dimension x si elle choisit de se déplacer horizontalement
➝ ou la dimension y si elle choisit de se déplacer verticalement.
➜ Déplacement diagonal : Il en est de même pour les diagonales, un peu plus subtiles à comprendre : un déplacement en diagonal revient à se déplacer EN MEME TEMPS sur une dimension x ET sur une dimension y.
Ainsi, toutes les pièces pouvant se déplacer en diagonale sont donc capables de se déplacer sur deux dimensions à la fois.

Lorsque vous aurez saisi ce concept, vous comprendrez plus facilement les navigations vers les dimensions parallèles et les dimensions tour. Vous n’avez même pas besoin de lire la marche des pièces ci-dessous (à condition de connaître la marche des pièces d’échecs traditionnelle évidemment).

La pièce la plus subtile : Seul le pion possède une particularité lorsqu’il capture vers une dimension parallèle. En effet, le pion ne mange pas comme il se déplace : il mange en deux dimensions et sur une case de même couleur.
Pour transposer cette règle en 4 dimensions, l’inventeur a fait preuve d’ingéniosité ! Mais trêve de bavardage, voici la marche des pièces détaillée :

Important (parallel view) : La vue des captures d’écran est en mode parallèle. C’est à dire que les axes temporels n’affichent que les échiquiers du joueur actif. (Exemple : Si c’est à Blanc de jouer, les échiquiers cadrés de noir seront invisibles). Si cette vue n’est pas activée, il faudra compter un échiquier sur deux.

La Tour

Tour

La Tour se déplace de n’importe quel nombre d’unités dans UNE SEULE DIMENSION. Ex : si vous choisissez la dimension x (les rangées) alors elle se déplacera de n’importe quel nombre de cases (unités) à gauche ou à droite.
Ex : si vous choisissez la dimension parallèle, alors elle évoluera de n’importe quel nombre d’unités dans la dimension parallèle.

Le Fou

Fou

Le Fou se déplace de n’importe quel nombre d’unités dans DEUX DIMENSIONS la fois. Le terme à la fois est important car il s’agit d’une combinaison de 2 dimensions. En d’autres termes, le Fou se déplace d’un nombre égal d’unités dans exactement deux dimensions. Fais en sorte de vous déplacer en incrémentant une unité à la fois. En effet, des obstacles peuvent se trouver sur votre routes lors de votre voyage interdimensionnel. En gros : Si je me déplace d’1 unité dans une dimension, je dois parcourir également 1 unité dans une la 2e dimension choisie. Il y a un rapport de proportionnalité à respecter. Le Fou peut donc changer de couleur…
Attention : le Fou ne saute pas : si vous rencontre un obstacle, vous le capturez. Ainsi son déplacement est fait d’une unité à une unité : je bouge d’une unité sur ‘axe x et une unité sur l’axe temporel, puis je continue jusqu’à rencontrer un adversaire que je capturerai.
Exemple : si vous choisissez les dimension x et y (rangées et colonnes) alors le Fou effectuera une diagonale traditionnelle. Notez qu’une unité dans la dimension x doit forcément être accompagnée d’une unité respective dans la dimension y. Si mon Fou effectue un déplacement de trois unités dans la dimension x, il devra effectuer une déplacement de trois unités dans la dimension y. Ce qui équivaut à un déplacement diagonale de 3 cases.
Aussi, les choses deviennent non conventionnelles lorsque le Fou navigue vers les autres dimensions (parallèles et tour).
Exemple : Je décide de bouger mon Fou vers deux dimensions : la x et la parallèle. Je dois ensuite décider de la distance de déplacement en unités. Je choisis 2 unités. Cela fait bouger mon Fou de deux cases (car 2 unités) sur les rangées, et mon Fou se déplace deux lignes (car deux unités) plus haut vers une dimension parallèle.
Si j’avais choisi les dimensions x et tour mon Fou rait fait deux pas sur une rangée (comme une Tour) et se serait téléporté à deux tours à gauche.

La Dame

Dame

La Dame se déplace de n’importe quel nombre d’unités dans n’importe quel nombre de dimensions à la fois. En gros, elle est comme le Fou, mais n’est pas limité à deux dimensions (cela peut être plus ou moins). Attention également à respecter le rapport de proportionnalité. La Dame est LA voyageuse interdimensionnelle par excellence.
Ex : je choisis 3 dimensions : x, y et dimension parallèle. Je décide de faire 3 unités : je peux donc décaler la Dame de 3 cases sur une rangée et 3 cases sur une colonne (ce qui va me faire avancer finalement de 3 cases en diagonale) et je parcours 3 dimensions parallèles juxtaposées plus haut ou plus bas (3 unités en dimension parallèle). Attention : elle n’avance pas de 3 unités dans une dimension, puis 3 unités dans une autre. Non, c’est progressif, comme la Dame ne saute pas, elle le fait d’une unité en une unité. J’avance d’une unité dans les trois dimensions choisies, puis une autre dans les trois mêmes choisies, etc.
C’est important car si elle rencontre un obstacle, elle est stoppée (si c’est une pièce alliée) ou le capture (si c’est une pièce ennemie).

Le Cavalier

Cavalier

Le Cavalier bouge de deux unités dans une dimension et ENSUITE (non pas à la fois comme le Fou) une unité dans une autre dimension. En effet, sur un échiquier traditionnel, le cavalier peut faire deux cases sur x (par exemple) et une case sur y. Ce qui correspond à un L. Comme le Cavalier saute, il n’a pas à effectuer son mouvement dans deux unités à la fois !
Ainsi, si mon Cavalier veut naviguer d’une dimension x à une dimension parallèle : Je dois parcours deux cases (2 unités) d’une rangée puis une unité vers la dimension parallèle adjacente

Le Roi

Roi

Le Roi se déplace d’une unité dans n’importe nombre de dimensions à la fois (il peut choisir la dimension x, y, parallèle et temportelle). Il est donc comme la Dame en plus lent.

Le Pion

Pion : déplacement

Le Pion est un peu compliqué. Comme le pion ne peut qu’avancer, la dimension x (rangées) lui est interdite. Pareil pour la dimension tour (considérée comme un retour en arrière).

Le Pion ne peut donc évoluer que sur 2 dimensions : y et dimension parallèle (du côté de votre adversaire).
Les règles de la prise en passant et du déplacement de deux unités sont conservées.
Il peut avancer de deux unités s’il n’a jamais bougé. Ex : deux cases d’une même colonne ou deux dimensions parallèles adjacentes.

Pion : Capture

Toutefois, lorsqu’il s’agit de capture, celui-ci agit différemment. En effet, le pion ne mange pas comme il se déplace : il mange en deux dimensions (x et y à la fois).
Donner la possibilité au Pion de capturer en deux dimensions à la fois sur des cases de couleurs différentes (comme le fait le Fou) aurait conféré au Pion trop de pouvoir et aurait galvaudé l’esprit du jeu. Il fallait qu’un pion sur cases blanches ne puisse interagir qu’avec les cases blanches (et qu’il ne puisse pas détruire toute ièce ennemie à portée de tir).
Ainsi, le pion peut capturer de la façon suivante : il effectue un déplacement vers une dimension parallèle puis capturer vers le passé (à gauche) ou le futur (à droite) une pièce présente sur la même case que lui.

III – Echec et mat

Il suffit de mater un seul Roi (qu’il soit au présent ou dans le passé) pour remporter la partie.

Un problème récurrent rencontré lorsque l’on débute au 5D Chess est le suivant. Vous êtes en échec sur plusieurs dimensions à la fois et ne parvenez pas à savoir comment sortir de l’échec. Pourtant, la partie continue, le timer coule et aucun message ne notifie le mat. Il y a donc une échappatoire.

En général, si la pièce ne peut être capturée, la seule solution est de voyager dans le temps à travers une autre dimension (ne surtout pas toucher à la dimension où le problème a lieu car cela aurait pour effet de générer un nouveau plateau dans cette même dimension) très loin dans le passé. Les Dames sont idéales pour fuir très loin dans le temps.
Ainsi, s vous prenez une Dame pour fuir loin dans le temps et dans une dimension parallèle, cela créera une nouvelle dimension parallèle et ramènera la ligne du présent à ce moment. Cela vous laisse le temps de :
a) gagner la partie avant de retourner sur l’autre échiquier
b) tuer la Dame

Important : dans le futur (qui était le présent avant que vous ne reculiez la barre de passé), votre adversaire ne pourra pas tuer votre Roi car le trait vous appartient (si vous êtes blanc par exemple, le plateau sera détouré par un cadre blanc.

IV – Le sacrifice interdimensionnel de Fou en f7

Sacrifice interdimensionnel de Fou en f7

Lorsque vous jouerez contre des humains, vous vous prendrez régulièrement le sacrifice de Fou en f7. Le Fou remonte l’axe du temps jusqu’à la position initiale des pièces et capture le pion f7. Le Roi est alors contraint de prendre : Ce sacrifice temporel marque le début de la fin.

Bishop sacrifice (sacrifice de Fou)

Il existe néanmoins une ouverture simple pour le parer : déplacer le Cavalier Roi en f3 (ou f6 si vous êtes Noir) au premier coup joué. En procédant ainsi, le Cavalier obstrue l’axe y de l’échiquier.

Ouverture solide :

Si vous souhaitez éviter tout problème, voici une ouverture solide :

1. Cf3 (ou ...Cf6 si vous jouez Noir)
2. d4  (ou ...d5 si vous jouez Noir)
3. c3  (ou ...c6 si vous jouez Noir)

Jouer c3 protège la triagonale du Roi. En effet, si au cours de la partie la diagonale a4-e1 est libérée de ses pions alors, une Dame ennemie occuper la triagonale et matera.

Déplacement :

  • Orthogonal : 1 seule dimension
  • Diagonal : 2 dimensions à la fois
  • Triagonal : 3 dimensions à la fois
  • Quadragonals : 4 dimensions à la fois. Ce terme a donné le nom de pièce féérique suivant : quaDRAGONal.

V – Communauté

5D Chess propose un mode local ou en ligne. Toutefois, aucun classement élo ni profil joueur n’est proposé. Vous ne saurez pas quel adversaire vous affronterez et ne pourrez discuter avec lui.

Je vous suggère donc de rejoindre la communauté 5D Chess via leur salon Discord.

1) Rejoignez le Discord
2) Enregistre-vous via la commande :
-register
3) Si vous êtes à la recherche d'une partie classée, tapez la commande (avec le tiret du 6 avant) :
-looking
(faites-le une deuxième fois pour annuler)
4) Lorsque vous terminez une partie classée, reporterez votre résultat en utilisant la commande (sans les crochets, en précisant bien l'arobase) :
-rep [W/L/D] [player]
➝ Player est votre adverse.
➝ W pour win si vous gagnez
➝ L pour lost si vous perdez
➝ D pour draw si vous faites nulle
➝ Exemple : si je perds une partie contre CrazyPenguin, je tape :
-rep l @CrazyPenguin
5) Afficher le classement :
-leaderboard
Il vous faudra compléter 4 parties classées afin de figurer dans le classement.

VI – Ressources

Conclusion :
Quelques mots pour conclure : Cette variante est une perle d’ingéniosité. La lecture et la compréhension des règles sont à elles seul un processus jouissif et ludique. Les échecs 5D sont un voyage inerdimensionnel dans l’univers échiquéen. Aussi, pour rajouter une autre “dimension” au jeu, cette variante pourrait être associée à d’autres variantes telle que le Paco Sako. Cela donnerait : Multiverse Time Travel Loops with Paco Sako 5D. Ou, Paco Sako 5D : Voyages à travers les boucles et Multivers. Bref, les inventeurs de variantes n’ont pas fini de nous faire rêver.

Carlsen dans la peau de Beth Harmon. 5d Chess (reface app)
Screen extrait d’une retouche de Beth Harmon (Le jeu de la Dame) via l’app Reface.

Pousseurdebois le 28/06/2021

Articles similaires :
- Variantes d'échecs
- Paco Sako : les échecs de la paix